fbpx
Reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle : 7 erreurs et pièges à éviter !

La reconversion professionnelle doit se réaliser sur des bases solides.

Si vous n’arrivez pas à les mettre en place, le succès de votre projet de changement de vie ne sera pas garanti.

Aussi, les pièges et les erreurs ne manquent pas.

Vous devez pouvoir les déterminer préalablement pour les éviter.

 

Premier piège : changer de carrière professionnelle sans faire de planification

Émotions

Si vous envisagez une reconversion professionnelle, sachez qu’il vous faudra la planifier.

Vous devez savoir que cette démarche réclame une longue préparation. Vous pouvez avoir besoin de plusieurs mois pour la mettre en œuvre.

Pour garantir votre succès, vous avez intérêt à procéder avec méthode afin de ne pas vous laisser dériver.

De plus, même si vous avez un plan d’action bien détaillé, vous devez également tenir compte d’autres éléments importants. Vos dépenses financières, les formations, les stages et les recherches actives en font partie. Ils sont indispensables pour garantir la réussite de votre projet de reconversion professionnelle.

Si vous n’agissez pas de cette manière, vous risquez de vous soumettre à la première demande du client (si vous devenez votre propre parton) ou offre d’emploi (si vous changez de métier) qui se présente, que cela vous convienne ou pas.

 

Deuxième piège : faire une reconversion, car vous détestez votre travail

Une reconversion professionnelle ne devrait pas se baser sur le fait que vous détestez votre métier actuel.

Ne confondez pas la lassitude pour votre travail actuel et celle de votre métier.

L’idéal est de prendre le temps de vérifier si c’est le travail en soi qui vous pose problème. Il se peut également que le triptyque travail-compétences-carrière ne vous convienne pas. Il en va de même pour analyser si vous vous sentez perdu dans votre travail ou si vous vous ennuyez.

Quelle que soit votre décision, évitez de quitter votre métier tant que vous n’arriverez pas à établir un plan d’action pour trouver une nouvelle alternative.

Si votre raison principale de changer de travail concerne l’aspect financer, n’oubliez pas de tenir compte aussi de l’environnement de travail vers lequel vous vous orientez.

L’équilibre famille-travail-loisir est aussi un élément à ne pas négliger. En effet, vous pouvez toujours gagner plus, mais si l’environnement de travail est stressant ou va à l’encontre de vos valeurs, vous risquez de faire de grosses dépenses pour régler les problèmes qui en découlent.

Explorez toutes les options possibles et prenez le temps nécessaire avant d’agir !

 

Troisième piège : faire sa reconversion sans tenir compte de l’importance de votre conjoint

Couple

Si vous êtes en couple, votre conjoint est sans doute la personne qu’il faut avoir comme allié avant de commencer votre processus de reconversion professionnelle.

Son soutien lors de vos moments de doute, de difficulté vous sera très précieux !

Pour cela, trouvez le temps d’échanger ensemble pour expliquer votre projet de reconversion professionnelle. Vous pouvez élargir votre cercle d’allié en parlant à vos proches ou encore à votre famille.

C’est un exercice qui demande une bonne préparation. Voici quelques pistes :

  • Parlez du projet qui vous tient à cœur
  • Expliquez les raisons qui vous poussent à faire ce choix
  • Donnez les perspectives de ce que ce projet va impliquer comme changement ou non
  • Partagez les étapes clés ainsi que les limites que vous vous fixez
  • Offrez-vous la possibilité d’être challengé sur votre projet par des questions
  • Donnez vos réponses dans le calme
  • Si pas de réponses, listez ces questions et fixez un nouveau temps d’échange

Lors de ces échanges, le but est d’associer votre compagnon ou votre campagne à votre aventure. Montrez que c’est un travail réfléchit en tenant compte de son avis et aussi des éventuels risques. C’est encore mieux et même fortement recommandé si vous détaillez aussi votre plan B en cas d’échec.

Savoir fixer vos limites est très important. C’est précieux pour vous et c’est aussi un gage de sécurité pour votre partenaire de vie.

Préservez toujours le lien avec vos alliés, ils ont le droit de douter de vous mais vous devez lever leurs doutes en vous.

L’adhésion au projet de votre conjoint est une base nécessaire pour pouvoir le démarrer sereinement.

 

Quatrième piège : s’isoler et se renfermer sans se faire aider

Ceux qui ont franchi le cap pourront témoigner de l’importance des rencontres, des avis extérieurs et des conseils qu’ils ont eus, et qui ont été déterminants dans leurs choix pour prendre la meilleure décision.

Ne vous renfermez pas, au contraire, acceptez l’opportunité de vous ouvrir à de nouveaux horizons.

Faites-vous accompagner et restez entouré afin d’optimiser les chances de réussite de votre reconversion professionnelle.

Vous pouvez par exemple faire appel à un coach, un consultant ou encore un cabinet externe pour vous accompagner. Connectez-vous aussi avec les personnes du métier vers lequel vous souhaitez vous orienter.

Vous allez devoir multiplier vos contacts.

Pour ce faire, assistez à des rencontres, participez à des événements professionnels (salons, forums, …), inscrivez-vous aux conférences en lien avec votre futur emploi, qu’elles soient physiques ou en ligne, ….

Posez vos questions lors des différentes manifestations, voici quelques pistes :

  • Qu’est-ce qui vous plaît ou déplaît dans votre quotidien ?
  • Quelles sont les compétences nécessaires pour réussir dans ce métier ?
  • Quelle est votre journée/semaine type ?
  • Quels sont les principaux obstacles ?
  • Est-ce que vous pouvez vivre totalement de votre métier ? Sinon qu’exercez-vous à côté ?
  • Quels conseils auriez-vous aimé recevoir avant de vous lancer dans ce métier ?
  • ….

Le réseau ainsi établi vous aidera à obtenir des renseignements importants concernant les opportunités professionnelles qui se présentent.

Rencontrez de nouvelles personnes, exprimez vos doutes ou vos peurs (ne vous censurez pas !), demandez des conseils et faites-vous votre propre idée de ces échanges.

 

Cinquième piège : changer de métier pour vivre de sa passion

prendre confiance en soi

Faites attentions à l’utilité et surtout à l’usage de ces questions :

  • Avez-vous des passions ?
  • Quelles sont vos passions ?

Certes, c’est mieux de pouvoir se reconvertir tout en vivant de sa passion.

Mais si vous êtes, par exemple, passionné de neige et que vous souhaitez monter une école de ski dans les Alpes, que comptez-vous faire pendant l’été ? Proposerez-vous aussi des activités rando, vélo ou encore de la luge d’été durant la saison estivale ?

Vous êtes passionné de musique classique et vous souhaitez ouvrir une école de chant spécialisée dans la musique classique, mais vous êtes au fin fond d’une région rurale, trouverez-vous vos clients facilement ?

Vous êtes passionné pour l’humain, vous avez le sens du service et vous aimez recevoir des gens chez vous et vous souhaitez monter une maison d’hôte agréable dans un cadre très paisible. Connaissez-vous les horaires de travail, les revenues moyens, la saisonnalité, le taux d’occupation, … ?

Confrontez-vous à la réalité du métier, la réalité financière et aussi le temps nécessaire pour vous former et expérimenter avant de pouvoir en vivre.

Il ne vous faudra surtout pas sous-estimer la réalité et les difficultés de votre nouveau métier.

Vous pouvez bien entendu faire de votre passion un métier mais il n’est en revanche pas obligatoire d’avoir une passion pour exercer votre métier.

 

Sixième piège : procéder à sa reconversion professionnelle sans considérer ses aspirations profondes

Si vous envisagez de changer de métier c’est que vous ne trouvez pas votre compte dans votre travail d’aujourd’hui.

Vos envies et vos valeurs constituent des éléments indispensables à ne pas négliger dans votre processus de reconversion professionnelle.

Une vie sans envie, c’est une vie sans couleurs.

Une vie sans valeurs, c’est une vie sans moteurs.

Identifiez vos envies celles qui sont en accord avec vos valeurs et vos aspirations afin de donner du sens à votre nouveau projet de vie.

Vous pouvez par exemple faire une liste dans laquelle vous mettez tout ce que vous avez une envie profonde de réaliser, ce que vous n’avez pas du tout envie de faire et ce que vous pourriez faire. Listez les raisons qui vous font vibrer à l’intérieur de chaque activité en reformulant sous forme de verbes.

En outre, il ne faut pas oublier d’effectuer un bilan de compétences.

Pour ce faire, vous avez deux options : travailler avec un cabinet spécialisé ou le faire vous-même. Les résultats ainsi obtenus vous permettront d’identifier vos forces et vos pistes de progression. Ils vous aideront aussi à vous connaître davantage et à trouver le travail qui correspond exactement à votre profil.

 

Septième piège : faire une reconversion sans se donner le temps nécessaire

Quand vous changez d’entreprise en restant dans le même métier, vous avez besoin d’un temps d’adaptation.

Changer de métier et de secteur d’activité vous en demandera encore bien davantage !

Une des clés importantes pour réussir sa reconversion professionnelle est de vous accorder du temps.

Ne pas vous donner le temps nécessaire pour bien réfléchir à votre reconversion professionnelle est une erreur fondamentale à éviter. Si vous agissez de cette manière, vous risquez de vous tromper dans le choix de votre nouvelle carrière.

La patience est donc de mise. Donner le temps qu’il faut à cette démarche vous permettra d’établir une meilleure stratégie, d’analyser votre situation actuelle et votre nouveau projet.

Vous pourrez aussi disposer de tous les renseignements nécessaires pour réaliser votre rêve.

La reconversion professionnelle est un projet sérieux qui a un enjeu important à la fois pour vous et aussi pour votre famille.

Cela signifie que vous devez vous investir à fond dans ce projet de changement. Consacrez le temps nécessaire pour vous former, tester vos idées et aussi développer votre réseau !

Restez réaliste, très souvent, vous n’y arriverez pas dès le premier coup.

Offrez-vous le droit à l’erreur, accordez-vous le temps de tester vos idées et appuyez-vous sur ces expériences pour bâtir votre empire. Ainsi vous augmenterez nettement vos chances de réussite.

Une reconversion professionnelle est une succession d’étapes. Le plus important est de commencer, apprendre de vos erreurs et persévérer.

Ne laissez pas vos erreurs du passé prendre le contrôle sur votre futur !

Relevez la tête et avancez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voulez-vous être enfin acteur de votre vie ?

Réservez une séance découverte OFFERTE pour trouver l’accompagnement le plus adapté à votre situation

Udomsak chez VISSARA