fbpx
stress et émotions

Comprendre les 3 phases du stress

Le stress au travail peut atteindre un salarié de façon passagère ou constante. Passager, il demeure inoffensif.

Lorsqu’il persiste, il peut faire d’énormes dégâts dans la vie de sa victime.

Raison pour laquelle, il est plus que requis de le traiter et de le combattre.

Le vrai problème, c’est que la plupart des victimes ne reconnaissent pas les symptômes du stress.

Elles se laissent souvent aller tout en souffrant. Or, si elles ne réagissent pas à temps, elles s’exposent à des troubles particulièrement graves, dont le burn-out.

Pour ne pas en arriver là, il faut apprendre à mesurer son niveau de stress.

À quel degré est votre stress ?

Est-il en phase d’alarme, résistance ou épuisement ?

Vous allez tout de suite le savoir.

Pour Hans Selye, le stress agit en trois phases.

 

1. La phase d’alarme

Stress au travail en entreprise. Gestion du stress au travail

Le stress au travail est défini comme une réaction normale du corps humain lorsqu’il ressent un danger ou une menace. C’est sa façon de se défendre contre l’agression. La réaction est immédiate et elle ne dure pas longtemps.

C’est la première phase du processus de stress et elle s’accompagne de nombreux symptômes plus ou moins gênants.

Il y a la respiration courte et accélérée, l’accélération du rythme cardiaque et la hausse de la tension artérielle. Vous pouvez aussi avoir un nœud à l’estomac, la boule à la gorge ou une sensation de peur intense. Sachez que la libération de certaines hormones comme l’adrénaline et la noradrénaline est à l’origine de ces symptômes.

En général, la phase d’alarme s’estompe rapidement.

Mais, chez certains individus, elle évolue rapidement et embarque des sentiments de détresse et d’oppression ou autres symptômes psychiques.

 

2. La phase de résistance ou d’adaptation

Questionnement. Stress au travail en entreprise. Gestion du stress au travail

Lorsque la situation de stress perdure, l’organisme œuvre à maintenir sa défense.

C’est la seconde phase nommée résistance ou adaptation. Elle dure quelques minutes à quelques heures. Tout dépend de la gravité de la situation et de la durée d’exposition au stress.

Durant cette phase, l’organisme va essayer de retrouver un équilibre et de lutter contre la tension.

Pour y arriver, il va utiliser ses réserves d’énergie. La production d’adrénaline et de cortisol s’intensifie également, ce qui engendre une baisse des défenses immunitaires.

D’autres symptômes de stress vont alors se manifester. Vous pouvez avoir des maux de tête ou des troubles digestifs. La fatigue commence aussi à s’intensifier et vous pouvez ressentir des tensions musculaires. La libération en excès de cortisol provoquera également de l’anxiété, des troubles du sommeil et des émotions négatives.

À cette phase, vous avez le choix entre lutter contre le stress ou le subir. Cela dit, vous devez avoir la meilleure arme pour pouvoir retrouver votre sérénité. Sachez que si aucune solution n’est prise, le stress va encore évoluer.

 

3. La phase d’épuisement

Dépression burn-out épuisement Stress au travail

C’est l’extrême phase d’évolution du stress et elle se produit lorsque la victime est incapable de gérer son stress.

À ce stade, l’organisme est complètement dépassé et il n’arrive plus à riposter. Il finit par craquer d’autant plus que ses réserves d’énergie commencent à s’épuiser.

L’excès de production d’adrénaline et de cortisol va également provoquer des symptômes assez délicats. Il est possible de souffrir de troubles cardiaques, de graves problèmes digestifs comme des ulcères à l’estomac, une perte de mémoire ainsi qu’un manque de concentration.

À ce stade, le stress devient problématique. Il engendre un mal-être au fond de vous. Il sera à l’origine d’une perte d’estime de soi et de confiance en soi.

Si votre niveau de stress atteint cette phase, il vous sera impossible de contrôler vos émotions. À tout moment, vous risquez d’avoir des crises de colère, des larmes et des crises de panique.

Au fur et à mesure où le problème évolue, vous risquez de faire une dépression, bien connue sous le nom de burn-out.

C’est une phase complexe et ses conséquences sur votre quotidien peuvent être terribles. En effet, le burn-out vous poussera à l’isolement et à l’envie d’abandonner votre travail.

 

Quelles mesures prendre ?

Solutions pour lutter contre le stress au travail

Pour lutter contre le stress efficacement, il faut réagir dès qu’il se manifeste.

Autrement dit, il faut s’y lancer au cours de la première phase. De cette manière, vous pouvez éviter le développement des symptômes sévères. Vous devez donc rester attentif aux signaux d’alarme chaque fois que vous faites face à une situation de stress.

De plus, traiter le stress au stade d’alarme est beaucoup plus facile qu’au stade d’épuisement.

Plus tôt vous réagissez, plus vite vous retrouverez l’équilibre.

Cela dit, si vous n’avez pas pu résoudre le problème à temps et que vous êtes déjà au stade d’épuisement, il ne faut pas désespérer. Vous pouvez encore retrouver votre sérénité en vous armant d’une bonne méthode.

1. Combattre le stress

Le terme idéal est la gestion du stress.

En effet, le principe n’est pas du tout de se débarrasser du stress, mais d’apprendre à affronter la situation stressante. En d’autres termes, vous devez trouver les bonnes techniques pour contrer l’agression. L’objectif est d’empêcher l’apparition des symptômes du stress et son évolution.

En général, il est possible de tranquilliser l’organisme avec quelques exercices de respiration.

Vous pouvez aussi optimiser votre santé morale et physique en adoptant une bonne hygiène de vie, ce qui vous permet de mieux résister au stress et aux tensions. Cela consiste notamment à pratiquer du sport et à manger des repas équilibrés.

Lorsque vous êtes au stade d’épuisement et que vous n’arrivez plus à vous en sortir tout seul, suivre une thérapie est une bonne solution. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une aide et d’un soutien adéquat.

2. Miser sur le coaching de stress

Le coaching en gestion du stress se révèle être la meilleure solution pour retrouver votre sérénité rapidement.

Le coach privé vous aide à lutter contre vos maux efficacement.

Il ne s’agit pas d’une thérapie, mais d’un accompagnement personnalisé qui permet de remédier notamment au manque de confiance en soi et à la perte d’estime de soi.

Il peut aussi vous aider à soulager les symptômes et vous empêcher d’arriver à la phase d’épuisement.

Ce qui rend le coaching intéressant, c’est qu’il vous permet d’affronter avec sérénité n’importe quelle situation de stress.

Vous n’aurez plus à subir votre anxiété et votre peur. Ainsi, si vous pensez être atteint du stress au travail, pensez à faire appel à un coach de stress rapidement.

Profitez dès maintenant d’une séance de 30 minutes de coaching en gestion du stress, totalement offerte, 100 % personnalisée et sans engagement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voulez-vous être enfin acteur de votre vie ?

Réservez une séance découverte OFFERTE pour trouver l’accompagnement le plus adapté à votre situation

Udomsak chez VISSARA